Quatre étapes pour conjuguer action, réflexion et optimisation des résultats, oui mais voilà : est-ce vraiment une bonne idée de s’astreindre à tant de formalisme ?
Quels en sont les avantages et les inévitables inconvénients ?

4 étapes pour vos projets

4 étapes synonymes de succès ou seulement de lourdeurs ?

On aurait presque envie de dire « non », de dire que ce n’est pas la panacée, que l’on peut toujours essayer de s’affranchir de cette contrainte, que l’on a suffisamment d’expérience pour éviter les problèmes.

Cela semble presque sympathique mais comme on s’en doute, pas sans conséquences à courts ou moyens termes pour le projet qui peut prendre une parfaite mauvaise direction, pour la relation client qui risque peu à peu de sombrer par perte de confiance, alors ?

Comme vous vous y attendiez, je ne partage pas cette orientation.

Il me semble que prendre du temps avant d’agir, d’engager des moyens humains, des ressources financières, permet d’éviter de belles erreurs potentielles, de belles déconvenues. Cela n’évite pas les mauvaises aventures, car on n’est jamais seul sur un marché et les autres aussi agissent et réagissent, mais cela réduit au moins au maximum les risques d’erreurs grossières en tentant de faire comme si on était seul et que l’on peut s’affranchir de son environnement.

Les inconvénients ? Un peu plus de rigueur dans l’analyse des dossiers, de formalisme, de contrôle dans les éléments qui vous sont proposés ou que vous communiquez, mais en final, que de temps gagné et une considérable réduction des désagréments.

La démarche 4 étapes en situation réelle.

L’un des avantages de la démarche intellectuelle adoptée par J2KS est qu’elle s’applique à beaucoup de sujets, de situations différentes, de projets d’ampleurs plus ou moins généreuses.

On peut allonger ou raccourcir la préparation d’une étape si la ou les étapes précédentes ont été suffisamment documentées et qu’avancer peut se faire sans encombre, mais surtout on ne doit pas oublier de remplir et valider sa check list (liste de vérification) personnelle avant toute autre chose pour mener à bien ses missions et ne pas passer à côté de l’important. Personne ne vous en voudra de poser des questions pertinentes (confidentialité). Elles confirmeront à votre interlocuteur qu’il a eu raison de vous choisir et de travailler avec vous, de faire confiance aux compétences qui sont les vôtres.

Une démarche 4 étapes appliquée dans les domaines marketing, e-marketing et marketing digital.

Bonne nouvelle, vous souhaitez confier à J2KS un projet entier ou plus simplement une prestation spécifique (marketing, e-marketing, digitale) d’un ensemble plus complet,. Voici en quelques mots à ce quoi vous pouvez vous attendre.

4 étapes pour vos projets - conclusion

Les 4 étapes en quelques commentaires.

Sans entrer dans tous les détails possibles, pourquoi J2KS pratique cette discipline :

Comprendre et analyser.

  • Comment réaliser un audit marketing d’une société, d’un service, sans avoir des retours confirmés sur les objectifs de l’entreprise, sur son approche managériale, sa segmentation des marchés, de ses clients cibles ?
  • Comment mener un audit e-marketing complet ou partiel d’un site, sans avoir une idée de qui sont, toujours du point de vue du propriétaire du site, ses principaux concurrents ?

Les réponses sont importantes et sont analysées, confrontées au réel et surtout reliées au quotidien de l’entreprise cliente. Si l’on constate des résultats peu ou prou différents, il est plus facile de s’en ouvrir avant de commencer. On gagne en crédibilité et en efficacité.

Décider et mettre en place.

  • Sur un petit projet ou sur une prestation ciblée, c’est à partir de là que l’on décide, que l’on confirme, les outils, les hommes/mois qui seront en final, nécessaires.
  • Sur un gros projet, c’est une phase intermédiaire durant laquelle on rationalise ses objectifs, on optimise les moyens dont on se servira par la suite…

Cibler et agir

C’est parce que l’on a compris l’environnement dans lequel un projet évolue, que l’on confirme les objectifs à atteindre, les moyens à utiliser, que l’on peut agir de façons différenciées suivant les cibles observées et leurs comportements.

Prenons l’exemple d’un e-mailing B2B. Vous arrivez à segmenter vos cibles sur des critères objectifs. Vous pourriez sans doute différencier le contenu des courriels que vous allez faire envoyer suivant les différentes cibles identifiées.

Suivre et corriger

Que les actions entreprises aient abouti à 100 % ou de façon plus modeste, vient le moment de mesurer les résultats, de calculer les ROI et si nécessaire de corriger ce qui doit l’être.

En conclusion, la méthode de travail ne s’arrête pas là et si le projet le permet, certaines des étapes peuvent être retravaillées pour aboutir aux résultats (ROI) escomptés ou s’en approcher au plus près.

Si vous souhaitez dialoguer sur cette approche 4 étapes et évaluer ce qu'elle pourrait apporter à vos projets, je vous propose d'appeler J2KS au « 0970 408 771 » ou d'utiliser une des méthodes proposées dans la page contact.

Mise en ligne 03/06/2015
Modiflé le 12/11/2017