Ces derniers mois, les contraintes se sont accrues pour les utilisateurs du SEO naturel. Qu’en penser ? Comment réagir ?

SEO naturel cœur de cible.

Il est évident que si vos mots-clefs sont cœurs de cible, la vie est devenue difficile. La demande est forte, même bien placé, les premières positions en SEO naturel ne s’afficheront selon le cas, qu’après les lignes dédiées à Google Adwords.

Si cela est pertinent, les liens se trouveront dans une carte Google Maps qui prend forcément de la place. Ensuite viendront des photographies, des images liées au sujet traité, qui occupent une bonne partie de l’écran.

Bonjour les bas d’écrans !

Ce n’est qu’après cet amoncellement d’informations plus ou moins onéreuses que viendront se placer vos premières lignes. Vous vous dites alors vous avez dépensé temps et argent en pure perte. C’est vrai, de récentes études le confirment, les taux de clics et d’ouvertes des liens en référencement naturel diminuent.

SEO naturel, les conséquences des évolutions récentes
SEO naturel, les conséquences des évolutions récentes

Pour des expressions plus longues traînes, les entreprises prêtent à payer pour se positionner tout en haut diminuent en volumes. Le SEO naturel retrouve alors les hauts de page. Le référencement naturel est plus visible. Les retours sur investissements reprennent de la hauteur.

Qu’en penser ?

Pour une petite entreprise.

Cela ne change pas grand-chose. Elle ne dispose en général que de peu de moyens pour produire des textes, générer des liens en quantités suffisamment importantes. Elles sont en général incapables de concourir sur des expressions courtes liées au référencement naturel ou commercial. Elles n’auraient jamais pu ou alors durant peu de temps, été en mesure d’être dans les premiers.

Rien ne change donc, elles doivent comme avant essayer de diversifier le trafic entrant sur leur site (1).

Pour une entreprise plus importante.

Les budgets prennent de la hauteur et elles ont le choix comme elles le souhaitent. Elles peuvent miser dans l’un des deux compartiments du référencement ou dans les deux à la fois :

  • Gratuit, avec des textes de qualité et tout ce qui s’en suit.
  • Payant, avec Adwords et autres.

Cela se résume alors à une bataille de géants et tous ne peuvent participer au match.

Comment réagir ?

Pour ce qui touche à vos textes, continuer à mettre en ligne des documents SEO naturel compatibles.
Choisissez des expressions plus nichées, mais surtout restez qualitatif. Google a fixé des règles en la matière. Elles sont parfois contraignantes mais toujours orientées internautes. Lorsque l’on visite un site, il est 100 fois plus agréable de lire des textes correctement écrits que l’inverse. Les quelques visiteurs qui auront accepté d’aller plus profondément dans les SERP vous en seront reconnaissants.

Si vous décidez d’utiliser Google Adwords, que ce soit de façon ponctuelle ou récurrente, la présence dans vos pages de destination (2) des bons mots-clefs ne fera que contribuer et améliorer votre coefficient de qualité. Comme vous le savez, un niveau plus ou moins élevé du coefficient contribue en direct aux résultats et à votre ROI.

En conclusion, pensez autrement.

N’oubliez pas les potentiels des réseaux sociaux, des forums, des campagnes d’emailing, des newsletters, etc, pour faire venir vos visiteurs et réduire l’apport du référencement naturel.

(1) voir article mis précédemment dans le blogue.

(2) Landing page

Mise en line le 30/08/2016
Modifcation le 12/11/2017
SEO naturel, les conséquences des évolutions récentes
Étiqueté avec :
%d blogueurs aiment cette page :